Histoire et société en Occident musulman au Moyen Âge: Analyse du Mi'yār d'al-Wanšarīšī (Collection de la Casa de Velázquez nº 53) por Vincent Lagardère

Histoire et société en Occident musulman au Moyen Âge: Analyse du Mi'yār d'al-Wanšarīšī (Collection de la Casa de Velázquez nº 53) por Vincent Lagardère

Titulo del libro : Histoire et société en Occident musulman au Moyen Âge: Analyse du Mi'yār d'al-Wanšarīšī (Collection de la Casa de Velázquez nº 53)
Fecha de lanzamiento : May 16, 2017
Autor : Vincent Lagardère
Número de páginas : 536
Editor : Casa de Velázquez

Obtenga el libro de Histoire et société en Occident musulman au Moyen Âge: Analyse du Mi'yār d'al-Wanšarīšī (Collection de la Casa de Velázquez nº 53) de Vincent Lagardère en formato PDF o EPUB. Puedes leer cualquier libro en línea o guardarlo en tus dispositivos. Cualquier libro está disponible para descargar sin necesidad de gastar dinero.

Vincent Lagardère con Histoire et société en Occident musulman au Moyen Âge: Analyse du Mi'yār d'al-Wanšarīšī (Collection de la Casa de Velázquez nº 53)

Faute de documents, l’histoire sociale et économique de l’Islam médiéval est obscure. Il arrive néanmoins que cette pénombre soit percée de raies de lumière. C'est le cas pour l'Occident musulman grâce à une pléiade d'éminents juristes dont les nombreuses consultations fourmillent de précieuses "realia" introuvables ailleurs. Ainsi en est-il du Kitāb al-Mi‘yār al-muġrib wa-l-ǧāmi‘ al-mu‘rib ‘an fatāwā ahl Ifrīqiya wa-l-Andalus wa-I-Maġrib faisant l'objet de cette première analyse thématique. Cet énorme corpus de consultations juridiques rendues par les juristes de l'Occident musulman médiéval compilé par al-Wansarisi (834 H/1430-1431-914 H/1508), contribue à faire connaître mieux le monde musulman. De cet ensemble de 12 volumes de l'édition lithographiée à Fès (fin XIXe siècle), dont une réédition récente a été effectuée, j'ai retenu 2144 fatwā-s offrant quelque intérêt historique. Elles ont été analysées aussi succinctement que possible et classées sous le nom des muftī-s qui les ont rendues. Elles sont donc presque toutes datables à un demi siècle près. Pour ce qui est du lieu, une certaine circonspection est de rigueur, sauf indication explicite, car les jurisconsultes se sont souvent déplacés au cours de leur existence et les plus célèbres sont interrogés de près ou de loin.Normalement chaque fatwā comporte deux parties distinctes et nettement séparées : une question débutant par l'expression "a été interrogé" (su’ila) et une réponse commençant par "a répondu" (aǧāba). Les plus intéressantes sur le plan historique, sont les fatwā-s désignant le nom du mufti soit intégralement ou du moins avec une précision suffisante pour éliminer toute ambiguïté, soit succinctement, d'une kunya ou d'une ethnique attribuable à un juriste connu, surtout s'il s'agit d'un personnage que le rapporteur de la fatwā a l'habitude de désigner de la sorte. Bien sûr, il est nécessaire de connaître les biographies des muftī-s, notamment leur patrie, leurs voyages, la date de leur naissance et surtout de leur mort. Pour la chronologie, l'obituaire des muftī-s fournit une précision suffisante ; d'autant plus qu'étant surtout consultés à l'âge mûr, on peut presque toujours négliger leur degré de longévité.

Libros Relacionados